Portrait : Administration et comptabilité

In by Montréal Relève

Un mardi après-midi du mois de mars, j’ai été accueillie à l’arrondissement Côte-des-NeigesNotre-Dame-de-Grâce par Marion Angely, chef de division des ressources humaines, afin de discuter de leur première participation au programme Classes Affaires l’été dernier.

Parlez-moi de l’arrondissement CDN-NDG et de la Ville de Montréal.

« L’arrondissement CDN-NDG est l’un des plus gros arrondissements de l’île de Montréal, il est très multiculturel et compte une grande proportion d’étudiants. C’est un arrondissement qui bouge beaucoup et qui, selon moi, représente bien la ville de Montréal.

La Ville de Montréal est une belle organisation pour travailler et évoluer, on y retrouve tous les domaines d’emploi et de grandes possibilités de développement. Dans les dernières années, on vit beaucoup de changements, de renouveau, il y a une grande volonté de moderniser nos façons de faire : c’est très stimulant !

À la division des ressources humaines de l’arrondissement, nous sommes une équipe de 11 personnes, principalement des conseillers et techniciens en ressources humaines. Nous nous occupons de l’ensemble des employés et des gestionnaires de l’arrondissement, soit près de 600 personnes. »

Parlez-moi de votre expérience de mentor auprès de Classes Affaires.

« Pour notre première année, nous avons accueilli deux jeunes, ils étaient dynamiques et posaient plusieurs questions. Les jeunes ont beaucoup aimé aller sur le terrain, rencontrer les nouveaux employés et alors qu’au début de la semaine ils semblaient axés sur les finances, je pense qu’il y a eu un déclic au fil de la semaine et que les ressources humaines ont piqué leur curiosité !

Il s’agit d’une belle occasion de montrer la diversité d’emplois disponibles à la Ville de Montréal et aussi de présenter notre secteur, celui des ressources humaines, qui est très peu connu par les jeunes. Après l’avoir fait pour une première année et en avoir parlé à mes collègues, d’autres départements se montrent intéressés à participer.

Quand on parle d’accueillir des stagiaires, rapidement comme gestionnaires on fait un calcul de temps, d’organisation, l’aspect contraignant ressort plus facilement. Là c’est autre chose : on est là pour avoir un impact dans le parcours des jeunes qu’on accueille, dans leurs études et peut-être même dans leurs vies. »

Avez-vous parlé de votre implication auprès de Montréal Relève ?

« On a fait une rencontre de direction et les gestionnaires qui ont participé au programme sont venus témoigner de leur expérience. C’était intéressant de les entendre, ils expliquaient que de prendre part au stage leur apportait beaucoup sur le plan personnel, ils étaient amenés à expliquer leurs choix de carrières et trouvait l’exercice très gratifiant. »

Vous recommanderiez Classes Affaires ?

« Oui ! Bien sûr je suis vendue. On le refait cette année et on va pousser pour diversifier le stage davantage. Ce sera l’occasion de montrer certains métiers moins connus en horticulture ou auprès des aqueducs, par exemple. Plusieurs emplois disponibles à la Ville de Montréal découlent de la formation professionnelle. D’ailleurs, il y a de la complexité et des défis dans vraiment tous les types d’emploi et pour certains le travail de bureau, à l’intérieur, ne convient pas, l’idée sera de leur montrer ce qui est possible dans notre secteur de carrière et auprès de la Ville. »

Avez-vous un court message à adresser aux jeunes qui se renseignent sur les ressources humaines ?

« C’est un domaine d’activité très dynamique, qui permet de rencontrer toute une variété de personnes différentes et de participer au développement, non seulement des employés, mais aussi de l’entreprise elle-même ! Les ressources humaines s’assurent que l’organisation se développe et performe. Nous sommes constamment en contact avec les gens. »

Entrevue réalisée le 28 mars avec Marion Angely, chef de division ressources humaines de l’arrondissement Côte-des-NeigesNotre-Dame-de-Grâce.

Cet article fait partie d’une série d’articles qui seront diffusés les mardis et jeudis de chaque semaine ce printemps, ils ont été réalisés auprès des organisations méritantes 2016 de la 15e édition du programme Classes Affaires.