Portrait : Esthétique et soins corporels

In by Montréal Relève

Depuis 2012, Marie-Eve Bastien – gérante des cosmétiques au Pharmaprix Fleury-Est a reçu plus d’une quinzaine de stagiaires Classes Affaires. Un stage un peu plus terrain que certain qui vise un premier aperçu de la grande industrie des cosmétiques !

Parlez-moi de votre organisation.

« Ça fait 20 ans que je travaille comme gérante des cosmétiques au Pharmaprix Fleury-Est. Je dirige une équipe de huit personnes, principalement des cosméticiennes. Mes employées sont très majoritairement des étudiantes. Elles restent généralement en poste ici jusqu’à ce qu’elles décrochent un emploi dans leur domaine. »

Parlez-moi de votre expérience comme mentor Classes Affaires.

« J’aime beaucoup accueillir des jeunes, spécialement avec votre organisme, ça me permet de leur montrer la réalité du marché du travail. J’essaie d’inculquer à mes stagiaires l’importance de poursuivre leurs études pour obtenir une carrière diversifiée qui fera leur bonheur. J’essaie de leur faire comprendre qu’il faut penser à long terme quand on fait ces choix. »

Parlez-moi du stage Classes Affaires que vous offrez.

« Pendant le stage on présente davantage le secteur des cosmétiques que le métier de cosméticienne. L’idée derrière notre participation n’est pas de faire du repérage pour les engager par la suite, mais plutôt découvrir avec eux si l’industrie des cosmétiques est une avenue de carrière envisageable pour eux. Ils sortent du stage avec un portrait plus complet de ce qu’il y a comme possibilités dans l’industrie. »

Parlez-moi des formations offertes dans votre domaine.

« Les cours de maquillage sont essentiels à la réalisation de notre travail, car nous effectuons souvent des retouches et nous devons effectuer un service à la clientèle hors pair ! Si les cosmétiques sont une passion, il y a également d’autres façons d’entrer dans l’industrie et de viser des boîtes comme L’Oréal. Par exemple, via des études en marketing. »

Est-ce que vous avez gardez contact avec certains de vos stagiaires ?

« J’en croise certaines dans les événements « Beauté » qu’on organise aux cosmétiques. Leur intérêt est là et elles savent qu’elles doivent poursuivre leurs études pour obtenir une carrière stimulante dans notre industrie. »

Recommanderiez-vous le programme Classes Affaires aux organisations ?

« Oui, en plus d’avoir une mission inspirante, c’est une très belle organisation et une équipe agréable. Pour le volet ressources humaines, je délègue l’une de mes employées principalement pour encadrer les stagiaires et c’est donc un projet motivant qui permet pour elle de changer la dynamique de sa semaine habituelle. »


 

Entrevue réalisée le 7 mars par Laurie Vesco, conseillère aux communications avec Marie-Ève Bastien, gérante des cosmétiques au Pharmaprix Fleury-Est.

Cet article fait partie d’une série d’articles qui seront diffusés les mardis et jeudis de chaque semaine ce printemps, ils ont été réalisés auprès des organisations méritantes 2016 de la 15e édition du programme Classes Affaires.